« Je ne pars pas sans faire l’autocritique nécessaire »

Après 18 ans, c’est fini. Oliver Bierhoff et la DFB prennent des chemins différents. A l’occasion de son départ, l’homme de 54 ans s’est une nouvelle fois exprimé en détail.

Oliver Bierhoff quitte la DFB. Cette nouvelle a été communiquée lundi soir par la fédération. Le contrat du directeur de l’équipe nationale a été résilié d’un commun accord. Dans le communiqué de la Fédération allemande de football, Bierhoff s’est lui-même exprimé une nouvelle fois.

Voici le texte de sa déclaration
« Après 18 ans à des postes à responsabilité au sein de la Fédération allemande de football (DFB), j’ai mis fin avec effet immédiat à mon activité de directeur des équipes nationales et de l’académie. C’est ce que j’ai convenu aujourd’hui avec le président Bernd Neuendorf. J’ouvre ainsi la voie à de nouvelles orientations.

Ce fut une période intense, passionnante et instructive, au cours de laquelle nous avons pu fêter ensemble de grands succès, surmonter des échecs et réaliser des projets extraordinaires. Ma mission a été un travail d’équipe du premier au dernier jour. Je remercie du fond du cœur toutes les personnes qui m’ont soutenu durant cette période par leur engagement, leurs idées et leur passion. Je suis fière de ce que j’ai accompli avec mes collaborateurs, nos entraîneurs nationaux et les équipes d’encadrement. Avoir de telles équipes autour de moi a été un privilège.

Mon action a toujours été motivée par la conviction de donner le meilleur de moi-même pour la DFB et les équipes nationales. Je suis donc d’autant plus peiné par les résultats de l’équipe nationale masculine lors des championnats du monde en Russie et au Qatar. C’est pourquoi je ne pars pas sans avoir fait l’autocritique nécessaire. Au cours des quatre dernières années, nous n’avons pas réussi à renouer avec les succès passés et à redonner aux fans des raisons de se réjouir. Certaines décisions dont nous étions convaincus ne se sont pas révélées être les bonnes. Personne ne le regrette plus que moi. J’en assume la responsabilité.

C’est avec fierté que je regarde les progrès et le travail de la DFB Academy. Je suis convaincu qu’elle apportera une contribution déterminante au développement du football allemand. Le fait que j’ai pu accompagner ce grand projet ambitieux, de l’idée à la réalisation, pendant des décennies, en m’investissant personnellement, a été une expérience unique. Le fait que nos équipes nationales aient maintenant trouvé un foyer sur le nouveau campus de la DFB me rend heureux.

Je souhaite à la DFB, à ses nombreux collaborateurs engagés, à toutes les fédérations et à tous les clubs, institutions et initiatives rassemblés sous son toit, ainsi qu’à nos équipes nationales, beaucoup de succès dans leurs missions importantes. Je souhaite que les fans de football continuent à soutenir avec passion nos équipes, qu’il s’agisse de femmes, d’hommes ou de juniors. C’est particulièrement vrai pour notre équipe nationale masculine lors du championnat d’Europe 2024 à domicile, où nous pourrons à nouveau connaître le succès dix ans après avoir remporté la Coupe du monde au Brésil.

Le football a marqué ma vie et continuera à m’accompagner. Cela a été un grand honneur pour moi d’avoir travaillé si longtemps pour le football allemand ».

Releated

Qu’est-ce qui se passe avec Naomi Osaka ? Les organisateurs de l’Open d’Australie aimeraient également savoir

Les confessions de Naomi Osaka ces derniers mois n’incitent pas à l’optimisme. On ne sait toujours pas si le joueur de tennis participera à l’Open d’Australie cette année. Les organisateurs du tournoi du Grand Chelem souhaiteraient que le joueur japonais joue à Melbourne. Cependant, ils ne parviennent pas à contacter le joueur. L’ancienne leader du […]