Open d’Australie : Adrian Mannarino balaye le numéro 11 mondial et s’offre la performance du jour

Victorieux de Hubert Hurkacz, le Français a rejoint, mercredi, le troisième tour du Majeur australien. Il affrontera vendredi le Russe Aslan Karatsev.

La première grosse performance dans le tableau masculin de cet Open d’Australie est l’œuvre d’un Français. Adrian Mannarino a dominé Hubert Hurkacz, tête de série numéro 10 (et 11e au classement ATP), en trois sets (6-4, 6-2, 6-3), mercredi 19 janvier, au deuxième tour. Le premier Grand Chelem de l’année apporte donc une bouffée d’air frais pour l’actuel 69e joueur mondial. Sorti du top 50 en 2021, sa saison a débuté par une élimination dès le premier tour à Sydney.

Après s’être sorti difficilement des griffes de James Duckworth au premier tour de Melbourne (6-4, 2-6, 3-6, 6-2, 6-1), Mannarino a cette fois fait parler sa science du jeu pour balayer le Polonais de 24 ans. Solide au service, il n’a laissé que des miettes à son adversaire (une balle de break convertie sur dix).

Pas aussi à l’aise que sur gazon, Hurkacz confirme ses difficultés en Majeur. En dehors de Wimbledon (demi-finaliste en 2021), il n’a jamais dépassé le deuxième tour dans les autres tournois du Grand Chelem depuis le début de sa carrière.

Releated

Ce que Kemba Walker apporte aux Mavericks : Pourquoi l’ancien meneur de jeu All-Star peut défier l’âge pour combler un vide important aux côtés de Luka Doncic.

Cela a pris du temps, mais Kemba Walker a trouvé sa prochaine maison NBA à Dallas. Comme l’a d’abord rapporté lundi l’initié de la NBA Marc Stein, les Mavericks vont ajouter Walker, qui était à la recherche de sa prochaine destination depuis qu’il a été échangé de New York à Détroit le soir de la […]

Coupe du monde 2022

Des blessés, des convalescents, du monde en ballotage… Le baromètre de l’équipe de France avant la liste de Didier Deschamps Partira, partira pas au Qatar ? Il y a du suspense à tous les postes avant la liste du sélectionneur des Bleus, dévoilée mercredi soir. Jamais une liste n’avait suscité autant d’interrogations avant une grande […]