Football : en plein rebond en Ligue des champions mais en chute libre en Ligue 1… Quel est le niveau réel de l’OM ?

L’Olympique de Marseille a l’occasion de se qualifier dès mercredi sur la pelouse de l’Eintracht Francfort pour les huitièmes de finale de la C1, tout en étant en plein cœur d’une spirale négative de résultats en championnat.

Marseille galère, perd même ses certitudes, mais n’a jamais été aussi près d’un grand bonheur européen. Le club phocéen pourrait déjà être assuré d’une place en huitièmes de finale de la Ligue des champions, mercredi 26 octobre, en cas de succès sur la pelouse de l’Eintracht Francfort, conjugué à celui de Tottenham face au Sporting dans le même temps. Une perspective quasi-inespérée pour la formation d’Igor Tudor, qui avait perdu ses deux premiers matches de la phase de groupes. Et, paradoxalement, c’est au moment où la donne a changé sur la scène européenne qu’elle enchaîne les contre-performances en Ligue 1. Au point de se demander où se situe l’OM. Est-il en sous-régime par rapport à son réel potentiel ou, au contraire, était-il en surrégime en ce début de saison ?

En Allemagne, Marseille pourrait signer son troisième succès de rang en Europe et égaler sa série diamétralement opposée en championnat, puisque le club phocéen reste sur trois revers sans gloire en Ligue 1. Battu à la maison par le promu Ajaccio (1-2), puis par le rival parisien dans le Classique (0-1) et une nouvelle fois à domicile, cette fois face à un concurrent direct, Lens (0-1), il a rétrogradé à la 5e place du classement. « C’est probablement notre meilleur match de la saison » a pourtant assuré Tudor samedi, au micro de Canal+, après la défaite contre les Nordistes.

Après avoir signé le meilleur début de saison de son histoire en championnat, Marseille a patiné contre trois adversaires pourtant bien différents. « La période est plus compliquée niveau comptable, mais dans le contenu, c’est très positif donc il faut qu’on s’appuie là-dessus, a clamé le capitaine Valentin Rongier mardi en conférence de presse. La confiance est toujours là. »

Releated

Le bilan de la phase de groupes

La phase de groupes de la Ligue des nations 2022-2023 s’est achevée ce mardi soir, avec la qualification in extremis des Espagnols, aux dépens du Portugal. Rideau. La phase de groupes de la Ligue des nations s’est conclue mardi 27 septembre avec la qualification pour le Final Four arrachée par l’Espagne, aux dépens du Portugal […]