TIR AU PISTOLET ET AU FUSIL : COUPE DU PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION MAMADOU BA. Le menu était alléchant.

SENESPORT.INFO, SLF: Ce dimanche 18 février 2018 sera inscrit en lettre d’or dans les annales du tir au Sénégal, car, cette journée dédiée à Mamadou Ba a été très riche en péripéties tout au long de la compétition. Par moments, l’adrénaline a été à son comble. Les tireurs qu’ils soient au skeet ou au pistolet avaient montré une telle détermination un tel engagement qu’ils n’avaient rien voulu lâché.

Ce qui a permis à la compétition d’atteindre un certain niveau technique surtout avec les confirmés.

Au skeet olympique, un duel très serré avait opposé deux amis. Il s’agit de Clément Fakhoury et Hassan Ramlaoui…Hussein Sein étant à l’affût pour exploiter la moindre erreur. C’est dire que le keet a été d’un très bon niveau. D’ailleurs, malgré sa deuxième place, Clément Fakhoury a réalisé un score de 116/116 ce qui est plus que le minima requis qui est de 114 points. Mais, lors de la finale Hassan Ramlaoui a remporté la première place devant Clément Fakhoury et troisième Hussein Zein. La partie skeet olympique a vu le retour de notre ami Dominique Sanchez après plusieurs mois d’absence. Ce fut véritablement intéressant.

Au pistolet, ce fut véritablement le rush. Les candidats au sacre étaient présents au grand bonheur du parrain par ailleurs président de la fédération sénégalaise de tir et chasse Mamadou Ba

Il aura fallu une grosse mobilisation au niveau de l’organisation technique avec les juges Yezid Diadhiou, René De Rosario, Adama Ba et Thierno Ciré Baal en plus de l’arbitre international Babacar Gueye pour que la compétition se tienne dans de bonnes conditions. En fait, tout le monde s’y était impliqué.

Les duels étaient très disputés. Même si par moments il y a eu l’envie de bien faire pour ne pas rater le podium. Mais, l’arbitre africain Babacar Gueye était vigilant pour maîtriser son sujet. On a noté le retour très apprécié de Mamy Sobel internationale sénégalaise qui a fait les championnats d’Afrique du Caire en 2014.

Après une longue absence,  Mamy Sobel a marqué son retour en montant sur la 3ème place du podium derrière l’autre revenante Marième Fall et la championne du jour Sokhna NIANG de kew au 25 m.

Avec ce groupe de filles en plus de Sinna Niang qui n’était pas de la partie sans oublier Fatou Seck qui compte reprendre le chemin des stands, on peut espérer des lendemains meilleurs pour le tir sénégalais.

Du côté des hommes, l’absence de Wally Faye a été très remarquée. Mais, cela n’altère en rien la belle victoire de Marcel Niane de la gendarmerie nationale au 50 m. Un garçon qui n’a qu’un souci, devenir champion d’Afrique. Il a devancé le Colonel Pape Ibrahima Diop de la gendarmerie aussi. Lui qui avait raflé le titre de champion du Sénégal des 50m devant Wally Faye le patron des lieux. A la troisième place le surprenant Justin Chen de kew.

Au P22 débutant la 1ere place est allée à Goumba Seck de la gendarmerie avec 527 points suivi de Sidate Ka de la Douane et de Ousmane Mbacké de l’ADTC.

Chez les confirmés du P22, la palme est allée à Amar Diouf de kew. Deuxième Norbert Pasqualini de l’ADTC 523 points et Mamadou Diakhaby de kew 496 points.

Les 50m débutants avec la razzia des douaniers qui ont « confisqué » le podium. 1er Bouna Pène, 2ème Daouda Diop et 3ème  Malick Niang. Une chose est sûre, l’équipe de la Douane se fera entendre d’ici deux ans maximum…

A la fin de la compétition Mamadou Ba a remercié tout le monde. Le Colonel Bocandé qui a marqué sa présence ainsi que le président de la fédération sénégalaise de karaté do Mouhamed El Moctar Diop qui a assisté à la manifestation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *