KARATE : CHAMPIONNATS DU MONDE CADETS / JUNIORS A TENERIFE. Notre compatriote Gabriel SYLLA admis coach mondial.

SENESPORT.INFO, SLF : Il est vrai que le Sénégal n’avait engagé de combattants à ce rendez-vous mondial, faute de moyens, mais, le drapeau sénégalais a flotté à Tenerife à l’occasion de ces championnats du monde cadets et juniors avec la participation de notre compatriote Gabriel Sylla qui vit au Canada et travaille pour le compte de son cher pays natal.

En effet, Gabriel Sylla s’est pris en charge pour aller en Espagne, à Tenerife, pour faire son deuxième examen de coach mondial qu’il a réussi avec brio, haut la main. Il y avait près de 102 candidats et à 52 ans, Gabriel Sylla tel un vrai Lion s’est jeté, obtenant ainsi ce précieux sésame qui lui permettra de coacher un combattant au niveau mondial. Une vraie fierté pour le Sénégal.

Déjà à Yaoundé, au Cameroun aux derniers championnats d’Afrique de karaté, Gabriel avait effectué le déplacement encore à ses frais avec son compagnon et responsable de l’équipe nationale du Sénégal pour remporter de haute la coupe d’Afrique par équipes en kumité combats devant le pays organisateur, le Cameroun. Trois à zéro dans une finale historique.

C’est avec beaucoup de détermination et d’engagement que Gabriel s’est rendu à Tenerife pour défendre les couleurs du Sénégal. C’est ainsi qu’il a pris part à l’examen et a pu décrocher ce précieux diplôme qui lui donnera la possibilité d’être coach quand les combattants sénégalais seront à l’international. Donc, après Fodé Ndao, voilà Gabriel Sylla qui devient coach mondial et le Sénégal peut en être fier.

« J’ai stressé et cela n’a pas été facile. Avec plus de 102 candidats dans une salle pleine, ce n’était pas évident. De grandes nations comme la Turquie ont vu leur candidat recalé. J’ai passé mon premier niveau de coach mondial pour le Canada en janvier et maintenant je suis fier d’avoir le niveau 2 pour mon pays d’origine, le Sénégal que j’aime beaucoup. Je Pratique le style shotokan et je fus un adepte du Yukokaï de Maître Fernand Nunes que je salue au passage. Je remercie aussi Fodé Ndao pour son soutien constant et permanent. Il est extraordinaire. Toujours là et présent à mes côtés pour m’encourager. Je remercie aussi la direction technique nationale et le président de la fédération Mouhamed El Moctar Diop et l’ensemble des responsables fédéraux. Merci pour tout. » Nous confie Gabriel très ému. D’ailleurs, il compte venir au Sénégal en janvier prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *