JUDO : 9émes CHAMPIONNATS DU MONDE DE JUDO DE VÉTÉRANS A OLBIA: L’Italie accueille les barbus.

SENESPORT.INFO, SFN : Pour la 9éme fois, la Fédération Internationale de Judo installe ses quartiers à OLBIA (Italie) ou se dérouleront, du 28 septembre au 10 octobre 2017, les championnats du monde de judo pour la catégorie des vétérans âgés de plus de 30 ans à plus de 80 ans ainsi les compétitions réservées aux Katas.

En initiant cette manifestation qui prend de plus en plus d’ampleur, monsieur Marius  Ladislau VIZER président de la Fédération Internationale de Judo confirme ses qualités de leader innovateur qui a su enrichir le judo de nouveaux centres d’intérêt.

Pour les vétérans, ces rencontres de vieux judokas sont un moyen d’entretenir la valeur sportive et sociale du judo pour toutes les catégories. Ces Championnats, dans leur organisation, leur esprit leur ambiance et surtout leur caractère planétaire sans discrimination se développent, de plus en plus, au grand bonheur des judokas qui avaient déjà raccroché le Kimono.

Dans cet ordre, il faut saluer l’organisation des championnats du monde de katas qui sont une conservation de l’éthique du judo. Dans ce registre il faut saluer la présence à cette rencontre de notre compatriote Omar Danga LOUM qui est le représentant de l’Afrique à cette importante commission mondiale des vétérans depuis sa création. Qu’est-ce qu’il n’a pas fait pour la promotion des arts martiaux en général et du judo en particulier. Omar Danga LOUM a été durant plus d’une décennie secrétaire général de la fédération sénégalaise de judo et disciplines assimilées avant d’occuper le poste de président de la structure fédérale. Au niveau africain Danga Loum a occupé le poste de secrétaire général de l’Union Africaine de Judo (UAJ) avant d’intégrer la fédération internationale de judo (FIJ) dans la commission éducation et diffusion et maintenant de par son expérience la commission des vétérans et de l’éthique de l’instance mondiale. Rappelons que jusqu’à sa retraite, il a été dans la hiérarchie A de l’administration sénégalaise comme inspecteur principal de la jeunesse et des sports, après un passage au CESAG.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *