KARATE : CHAMPIONNATS DU SENEGAL PAR EQUIPES 2017 A THIES. Une belle fête.

SENESPORT.INFO, SLF : Thiès, la capitale du Rail a été le temps d’un soir, la capitale du karaté sénégalais en abritant les championnats du Sénégal par équipes kumité et kata parrainés par monsieur Alioune Sarr, Ministre du Commerce et Maire de Diobass Notto. La manifestation s’est déroulée au stadium Lat Dior de Thiès dans une belle ambiance des grands jours.

Près de soixante clubs s’étaient retrouvés pour un seul objectif, aller à la conquête des différents titres mis en jeu par la fédération sénégalaise de karaté do. Au-delà de cette manifestation nationale, l’objectif des responsables du karaté national pensent à l’horizon 2020 et pourquoi pas 2024. Comprenez les jeux olympiques à venir. D’ailleurs, c’est dans cet esprit que les championnats du Sénégal par équipes étaient organisés. A ce niveau, il fallait mobiliser toutes les troupes sous la responsable de la fédération.

C’est ainsi que la ligue de Thiès sous la direction de Adama Doumbia, la commission nationale des arbitres avec Senseï Lamine Gueye, la commission d’organisation avec Senseï Ndiaye Diop, la commission de presse avec l’appui de la trésorerie générale avec Papa Gueye se sont retrouvés comme un seul homme pour la réussite de cet événement de dimension exceptionnelle. Avec la complicité du Parrain, le Ministre du Commerce et Maire de Diobass Notto  Mr Alioune Sarr, cela ne pouvait que marcher comme sur des roulettes.

Tout a fonctionné même s’il y a eu çà et là de petits couacs inhérents à l’organisation d’une manifestation aussi grandiose que ces championnats du Sénégal par équipes qui ont clôturés la saison sportive de la fédération sénégalaise de karaté do.

Habillé avec les plus belles parures, le stadium Lat Dior de Thiès s’est retrouvé beau et a accueilli l’ensemble des karatékas venus des différents coins du Sénégal. De Diourbel, à Saint-Louis, de Fatick à Louga en passant par Ziguinchor, la grande famille du karaté a communié et les championnats ont été d’un niveau qui dépassait nettement la moyenne.

Avec des combats de haute facture et un bon arbitrage le tout couronné de jolis trophées  et médailles, la fête ne fut que toute belle.

Côté technique, il y avait du bon et du moins bon. Mais, c’est encourageant. Certains clubs ont par contre émergé du lot. Ainsi, on a assisté à des préliminaires où les combattants se sont donnés sans compter. Avec les demi-finales, le public a commencé à bouger et ce fut la grande ambiance dans les tribunes…

En katas chez les dames, les protégées de Senseï Mor Gueye du Budokan de Keur Massar ont surpris l’équipe de Senseï Ndiaye Diop, CRI de Yeumbeul. En effet, en finale, le Budokan dans une belle chorégraphie technique a remporté la médaille d’or et le très joli trophée mis en jeu par le Parrain le Maire de Diobass Notto Alioune Sarr. A la 3ème place Ndorong de Kaolack et Yacine de Dakar.

Chez les hommes, L’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) a fait mieux que Teïsho de Touba en finale. Pour une fois encore, Senseï Ibrahima Konaté a prouvé qu’il faisait partie des meilleurs techniciens du Sénégal en remportant la médaille d’or. Troisième Univers et Sauvegarde de Guédiawaye.

En kumité, combats, chez les dames, Niary Tally a été sacré champion du Sénégal devant Ziguinchor. Troisième Mbossé de Kaolack et Léopold Sédar Senghor.

Chez les hommes, Pierre Simon Faye a conduit ses poulains au sacre en montant sur la plus haute marche du podium devant Sport Point de Louga. En effet, le dojo Sabé de Diamaguene a été plus réaliste en faisant l’essentiel des adversaires qui ne pouvaient que constater les dégâts.

Mention spéciale à l’arbitre Oumar Ndiaye de Saint-Louis qui a maîtrisé son sujet tout au long du parcours. Fodé Ndao pour le coaching général a réalisé un excellent travail avec la complicité du responsable des arbitres Lamine Gueye.

« Nous tirons le chapeau à tout le monde, combattants, arbitres, juges, organisateurs qui se sont mobilisés pour faire de cette compétition une réussite totale. Mais, mention très spéciale à notre Parrain Mr Alioune Sarr, Ministre du Commerce et Maire de Diobass Notto qui n’a ménagé aucun effort pour que ces championnats soient une réussite totale. Ce qui me plait encore le plus, c’est qu’il répond toujours à nos sollicitations sans aucun problème. Le karaté sénégalais lui est reconnaissant. Il nous encourage et nous motive et a comme vision l’excellence et l’horizon 2020 et 2024. Ce qui nous réconforte et nous fait plaisir. En tout merci à Monsieur le Ministre du Comme Alioune Sarr. » A dit le président de la fédération sénégalaise de karaté-do Mouhamed El Moctar Diop.

Le Ministre du Commerce et Maire de Diobass Notto, par ailleurs membre de la grande famille du karaté, a encouragé la fédération à poursuivre son travail, sa politique de formation et de développement de la discipline et de pouvoir réaliser des exploits comme celui de Yaoundé. « Il ne faudra jamais baisser la garde, le karaté est entre de bonnes mains et j’ose croire que le karaté sénégalais va nous faire plaisir les années à venir. Je suis persuadé que si un jour le Sénégal gagne une médaille olympique ce sera avec les arts martiaux. Donc, continuer à vous battre et ça viendra. Je suis à vos côtés et ensemble on pourra réaliser de grosses performances. » A rassuré le Parrain Alioune Sarr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *