TIR : CHAMPIONNAT D’AFRIQUE AU CAIRE (Du 21 avril au 03 mai 2017). Nos arbitres confirment et nos lions sont 3ème en équipes au « rapid Fire ».

SENESPORT.INFO, SLF : Avant la tenue d’un rendez-vous aussi important qu’un championnat d’Afrique, généralement, il est toujours organisé un stage de recyclage et de formation pour les arbitres, coaches et autres pour la bonne tenue de la compétition. C’est ce qui s’est passé au Caire avec la tenue de cette compétition continentale.

Ainsi, durant presque cinq jours, nos arbitres Babacar Gueye et Yézid Diadhiou ont devancé la délégation pour prendre part au séminaire de formation dirigée par Garrick Anderson de la fédération internationale de tir (ISSF) en terre africaine. Il s’agit  de la ciblerie électronique. Les épreuves seront corrigées en Allemagne et les résultats tomberont, selon Babacar Gueye, dans un mois. Un grand pas franchi par la Confédération africaine de tir dans le cadre de la formation de ses techniciens et arbitres.

Une excellente chose que de participer à ce séminaire d’une grande importance. On se le rappelle, nos deux arbitres qui ont obtenu leur premier sésame à Dakar et officié aux derniers championnats d’Afrique de 2015 au Caire, sont sur une bonne lancée. Dans tous les cas, le Sénégal sera ainsi inscrit sur les tablettes de la fédération mondiale dans le domaine de l’arbitrage et pourra en profiter pour l’organisation des compétitions nationales.

Pour le trésorier de la fédération sénégalaise de tir et chasse, « ce ne fut pas facile, mais, avec Yézid, on n’a pu tirer notre épingle du jeu et on espère qu’à notre retour à Dakar, on transmettra le message aux autres arbitres sénégalais qui n’ont pas pu faire le déplacement. »

« RAPID FIRE », le Sénégal en bronze.

Pour ce qui concerne le « Rapid Fire », une épreuve que les dans les tablettes de la fédération sénégalaise de tir. Nos lions se sont classés 3ème par équipes derrière l’Egypte et le Kenya. En individuels, seul Marcel Niane était qualifié en finale. Elhadji Dioum et Pape Ibrahima Diop n’ont pas accéder en finale d’une épreuve très difficile comme le « Rapid Fire ».

Ce samedi, les lions seront en lice aux 25 m standard à partir de 09 heures et les finales se tiendront dans l’après-midi et on espère qu’ils nous réserveront un bon résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *