JUDO : 2ème EDITION OPEN INTERNATIONAL DE DAKAR 2017. Le Sénégal avec 11 médailles d’or survole le tournoi.

SENESPORT.INFO, SLF : En deux éditions, les sénégalais ont fini de prouver qu’ils savaient organiser. Déjà, la première édition avait été une réussite totale et il fallait aborder cette seconde manifestation avec beaucoup d’assurance. Seulement, à la dernière minute, le programme fut chamboulé à cause du tournoi de la zone 2 de basket prévu au stadium Marius Ndiaye.

En effet, cela a perturbé toute l’organisation à un peu plus de soixante-douze heures du début de la manifestation. Marius Ndiaye indisponible, il fallait trouver très rapidement une solution de rechange. Heureusement, les responsables se sont rabattus sur le stadium Amadou Barry de Guédiawaye pour accueillir la deuxième édition de ce tournoi international Open.

Tirage au sort à Faidherbe et pesée au dojo national le vendredi, le premier combat pouvait commencer le samedi matin à Guédiawaye. Quatre nations étaient au rendez-vous, le Gabon, la Côte-d’Ivoire, le Maroc et la Mauritanie. Malgré leur détermination, ils ne pouvaient rien faire devant des sénégalais venus en surnombre. D’autant que cette compétition servait de tests pour les combattants qui en ont profité pour se préparer pour les prochains championnats d’Afrique de judo prévus dans trois semaines à Madagascar.

« Ce tournoi nous a permis de faire la revue des troupes et dans l’ensemble cela s’est bien passé. Il y avait aussi de pressions sur les combattants du fait de l’enjeu et de leur envie de faire partie de la délégation. A ce niveau je les comprends et pour Madagascar on ira en regroupement fermé dès la semaine prochaine et on va travailler dur les deux premières semaines, avant de lâcher du lest la dernière semaine » nous confie le coach national Abdou Karim Seck.

Avec quatre combattants, la Côte-d’Ivoire a fait bonne figure en obtenant une médaille d’or, deux en argent et deux en bronze. Même cas de figure que le Sénégal, puisque les ivoiriens lorgnent du côté de Madagascar selon leur coach. Dans tous les cas, ce rendez-vous a permis aux différentes nations de se préparer pour les championnats d’Afrique.

Après les Open de Tunis, de Paris, de Casablanca et de Dakar les combattants se sont donnés rendez-vous dans trois semaines à Madagascar. C’est dire que la fédération sénégalaise de judo et disciplines assimilées s’est donnée les raisons de réaliser une grosse performance aux championnats d’Afrique prochains avec les Mbagnick Ndiaye, Baboucar Mané, Matar Ndoye, Ismaïla Diatta et autres.

Babacar Makhtar Wade en parfaite collaboration avec le ministère des sports fera tout pour mettre les lions dans des conditions maximales de performances.

Voici les résultats : Moins de 60 kg : 1er Ismaïla Diatta (Sen), 2ème Alassane Sy (Sen), 3ème Abdou Diallo (Sen), Jeannot Diatta (Sen). Moins de 66 kg : 1er Amine Moutll (Maroc), 2ème Assane Thiaw (Sen), 3ème Elhadji Faty (Sen), 3ème Maodo Ndiaye (Sen). Moins de 73 kg : 1er Laïty Ndiaye (Sen), 2ème Ibrahima Ndao (Sen), 3ème Nfally Isidore Coly (Sen), 3ème Gorgui Sarr (Sen). Moins de 81 kg : 1er Matar Ndoye (Sen), 2ème Faouzi Dabonne (Côte-d’Ivoire), 3ème Saliou Ndiaye (Sen), 3ème Mortalla Seck (Sen). Moins de 90 kg : 1er Fall Sané (Sen), 2ème Modou Fall (Sen), Souleymane Bâ (sen). Moins de 100 kg: 1er Baboucar Mané (Sen),  2ème Amdy Raby Fall (Sen), 3ème Koffi Kreme (Côte-d’Ivoire), 3ème Bara Ndiaye (Sen). Plus de 100 kg : 1er Mbagnick Ndiaye (Sen), 2ème Saliou Wade (Sen).

DAMES : Moins de 48 kg : 1ère Aminata Goudiaby (Sen), 2ème Mbéne Mboup (Sen), 3ème Marie Seck (Sen), 3ème Ke Diouf Sène (Sen). Moins de 52 kg : 1ère Salimata Fofana (Côte-d’Ivoire), 2ème Sophie Faye (Sen), Moins de 57 kg : 1ère Aïcha Camara (Sen), Zouleiha Dabonne (Côte-d’Ivoire), Naomy Diatta (Sen). Moins de 63 kg : 1ère Fatou Dramé (Sen), 2ème Fatou Sarr (Sen). Moins de 70 kg : 1ère Khadîdja Sonko (Sen), 2ème Siga Faye (Sen). Moins 78 kg : 1ère Aïcha Thiam (Sen), 2ème Bigué Ndiaye (Sen).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *