TAEKWONDO : CHALLENGE 10ème COUPE DU MONDE. Les lions remettent les pendules à l’heure !

TAEKWONDO MOUSTAPHA KAMA OR COUPE DU MONDE FRANCOPHONE ET CHALLENGE ESPOIRS NOV 2014SENESPORT.INFO, SLF/CB : Après une première journée mi-figue mi-raisin avec les ténors le vendredi, les lions du taekwondo prévus à la 2ème journée sont montés au créneau le samedi pour glaner cinq médailles dont trois en or et deux en argent à l’occasion de la journée challenge de la 10ème édition de la coupe du monde de la francophonie qui s’est tenue au stadium Marius Ndiaye.

Une belle journée avec des combattants qui en voulaient. Ils ont pleuré la veille et ils ont fait la fête ce samedi en mettant le stadium Marius Ndiaye sens dessus, dessous. Devant 13 nations engagées, les garçons et filles voulaient coute que coute redorer le blason du Sénégal pour avoir souffert lors de la journée vendredi. Selon le directeur technique national, « ceux qui n’ont pu faire de bons résultats la veille ont été engagés à la journée challenge s’ils le veulent. Maintenant, le combattant qui est blessé où qui n’est plus motivé peut ne pas y participer. »

TAEKWONDO SEYNABOU DIOUF EN OR COUPE DU MONDE FRANCOPHONE 29 NOV 2014Il faudra cependant signaler que le niveau de ce rendez-vous était nettement au-dessus de la moyenne au plan technique. Quatre catégories en garçons et le même nombre en filles étaient au menu de cette compétition internationale des pays de la francophonie.

Avec deux tatamis installés, la compétition avait des soucis de temps. Une situation qui a fait souffrir l’ensemble des tireurs. En effet, les débats ont tiré en longueur devenant du coup, stressant, fatigant de part et d’autre. Seulement, les combattants, surtout, ceux-là qui ont l’habitude de la haute compétition, se sont vite adaptés.

Dans la catégorie des moins de 58 kg, Moustapha Kama du Sénégal a été expéditif devant ses adversaires. En finale il a battu le gabonais Boulanga Moukatou Charli. Avec cette médaille d’or qui a amené beaucoup de fraîcheur dans le camp sénégalais, on s’attendait avoir d’autres TAEKWONDO MAIMOUNA DIATTA ET MAME DIARRA DU SENEGAL COUPE DU MONDE FRANCOPHONEmédailles, surtout du côté des filles qui ont été impériales. D’abord avec Seynabou Diouf du Sénégal qui a régné en seigneur dans sa catégorie, les moins de 57 kg. En finale, elle a montré qu’elle avait des qualités certaines et ne demandaient qu’à être soutenue pour la suite de sa carrière. Ce ne fut pas facile devant la centrafricaine Legre Dibati Marie Rose qui a défendu crânement sa chance, mais, il aura fallu la dernière reprise (3) pour que Seynabou soit beaucoup plus incisive pour battre son adversaire avec la manière, faisant, ainsi bouger la salle Marius Ndiaye. Et la troisième médaille d’or est tombée du fait de Diarra-Bousecek Mame qui a battu sa coéquipière Diatta Maïmouna du Sénégal qui a obtenu l’argent ainsi que Koumba Diop Dièye du Sénégal dans la catégorie des moins de 67 kg.

Dans de mauvaises conditions de préparation et d’hébergement, les lions ont malgré tout rempli leur mission. Mettant ainsi les TAEKWONDO SEYNABOU DIOUF EN OR COUPE DU MONDE FRANCOPHONE 29 NOV 2014pendules à l’heure et communiant avec le public connaisseur qui a fait le déplacement.

Au classement final, le Sénégal se classe 1er avec 5 médailles dont 3 en or et 2 en argent suivi du Niger avec 4 médailles dont 2 en or et 2 en bronze et à la 3ème place le Mali avec deux médailles dont 1 en or et 1 en argent. Le Congo Brazzaville 3 médailles, 1 en or et 2 en bronze, 5ème place à la France avec 2 médailles, 1 en or et 1 en bronze.

Partager sur les Reseaux sociaux...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone