SKEET BALL TRAP : COUPE DU PRESIDENT DE LA FEDERATION. Nicolas HADDAD s’adjuge le trophée Mamadou Bâ.

tir-skeet-nicolas-haddad-vainqueur-du-trophee-du-president-baSENESPORT.INFO, SLF, PSS (Photos) : L’ouverture de la saison sportive de la fédération sénégalaise de tir et chasse (FSTC) a été marquée la semaine dernière par le trophée du président de l’instance fédérale avec le tir au pistolet remporté par Marcel Niane de la Gendarmerie. Ce dimanche, en skeet ball trap, c’est-à-dire, fusil, cette coupe du président a été gagnée par le jeune Nicolas Haddah.

La compétition s’est déroulée au champ de tir de l’école nationale des officiers de la gendarmerie avec les mêmes tireurs de SEN BALL TRAP. Pour ce qui concerne l’organisation, la fédération a voulu scinder le pistolet qui s’est tenu une semaine avant et le skeet pour ce dimanche, surtout par rapport à la qualité des débats. Ce qui est une bonne initiative.

tir-skeet-photo-de-famille-coupe-du-president-ba-2016Après deux jours de compétitions, samedi pour les préliminaires et le dimanche dans la matinée pour les finales, Nicolas Haddad a battu tout le monde et s’est adjugé le trophée du président de la fédération sénégalaise de tir et chasse Mamadou Bâ. « C’a été une belle compétition remportée par Nicolas Haddad, même s’il y a eu des moments d’énervement çà et là. Mais, il faut retenir que le niveau était bon. D’autant qu’Hassan Ramlaoui a réalisé une grosse performance en faisant 117 sur 125 possible. Un record à saluer, puisque le MQS est de 114 au niveau mondial. Je dois véritablement féliciter tout le monde, surtout, Hassan Ramlaoui qui est quelqu’un de sérieux dans le travail, bravo à Hassan Ramlaoui ! » Devait conclure Mamadou Bâ. C’est dire aussi que le tireur qui a la forme du moment c’est bien Hassan Ramlaoui.

Malgré le fait qu’il ait réalisé le MQS, Hassan Ramlaoui a été battu en finale. Et cela est dû au règlement international où en finale, on procède à des éliminations jusqu’à ce que sortent les 3ème et 4ème et ensuite le 2ème et le vainqueur. Et c’est ce qui se fait au niveau africain et mondial.

Dans tous les cas, les deux compétitions de pistolet et de fusil des deux semaines ont permis au directeur technique national de pouvoir jauger les uns et les autres. En effet, Roger Zogbi s’est a été présent en tant que directeur technique national. Avec la situation vécue au cours de ses deux dernières années, on ose croire que rien ne sera comme avant.

Force est de constater que de jeunes loups aux dents longues sont en gestation tant au pistolet qu’au skeet et ce ne sera que bénéfique pour la fédération qui s’apprête en 2017 un GAND PRIX avec des nations comme le Maroc, l’Algérie, la Egypte et la Tunisie en plus du Sénégal. Ce sera l’occasion pour Nicolas Haddad de prouver qu’il est l’étoile montante du skeet au Sénégal.

Formé depuis la base, ce tireur peut aller très loin avec surtout l’assistance technique de Francis Hoare, le technicien français tombé amoureux du Sénégal et qui a envie de voir nos tireurs rayonnés au toit de l’Afrique voire dans le monde. En tout cas, les résultats qu’il aligne depuis plus de deux saisons, est le fruit d’un long travail et avec le soutien des anciens comme Hassan Ramlaoui et Hussein Zein. Il y a aussi d’autres jeunes comme Salah Hoballah qui attend patiemment son jour. Il a de la qualité et n’hésite pas à aller au charbon pour progresser.

Pour revenir à la compétition, Nicolas Haddad a pris la première place devant Clément Fakhoury, Zaïd Moukarzel à la troisième place et Hussein Zein à la quatrième place. Force est de constater que Nicolas Haddad est l’étoile montante du skeet sénégalais. Il confirme, ainsi, tout le bien que l’on pensait de lui.

 

Partager sur les Reseaux sociaux...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone