FOOTBALL : SENEGAL- COTE D’IVOIRE ECHOS….ECHOS ….ECHOS Des marabouts Sénégalais à la solde des Ivoiriens

By
Updated: October 12, 2012

SENESPORT.INFO, O.B : L’affaire fait grand bruit dans les salons huppés et autres lieux fréquentés de Dakar. A côté des pronostics et autres considérations liés au match de ce samedi entre Lions et Eléphants, le mystique occupe aussi une grande part dans les débats.

En effet, comme une trainée de poudre, il se susurre que des marabouts sénégalais et pas n’importe lesquels «ont été contactés par des responsables fédéraux Ivoiriens pour qu’ils « travaillent » contre les Lions le jour du match. En échange d’espèces sonnantes et trébuchantes. Ne lésinant sur aucun moyen, ce sont des sommes avoisinant les 10 millions qui sont offerts à ces « sénégalais » pour faire perdre le Sénégal…Affaire à suivre.

Le coaching de Koto sur toutes les lèvres
S’il y a un pan de la rencontre de samedi qui intéresse aussi au premier chef les supporters, c’est bien le coaching du sélectionneur des Lions Joseph François Marie Koto. Très contesté par les uns pour avoir été peu présent dans les décisions qui ont conduit les Lions à la déroute le 8 septembre dernier à Abidjan, il est aussi critiqué par d’autres pour ses choix souvent inexpliqués. Ce qui laisse planer le doute sur son onze de départ de samedi après midi. Wait and see.

Surenchère et pénurie des billets du Virage et Découverte

A quarante huit heures de cette rencontre capitale, la surenchère a pris le dessus sur tout le reste. Les billets du virage et de la découverte sont devenus comme de l’Or dans les différents points de vente de la capitale sénégalaise. Parce que simplement à cause de leurs prix 2000 et 1000 FCFA ils sont plus faciles à écouler. Surtout pour les petites bourses. Sauf que les spécialistes du marché noir ont d’autres soucis. Ils revendent les billets de 1000 FCFA à 2500 et ceux de 2000 à 3000 ou 3500. Cela se passe devant le stade Senghor. Ce qui a rapidement donné lieu à une pénurie de ces « petits billets » déjà.

Un stade en travaux à 48 heures du match !

Parce que la Fifa a exigé un stade aux normes internationales, les autorités sénégalaises ont tenu à rafistoler tout ce qui peut l’être au stade Léopold Senghor. Des projecteurs, aux barrages limitant les tribunes, les ouvriers ne se reposent pas. Chacun essaie de se démener pour réussir ce petit travail qui fera oublier ces grands travaux dont a besoin Léopold Senghor. Ce seul stade « acceptable » de Dakar.

Canal + Sport   à Dakar jusqu’au 15 octobre

A part les phases finales de coupe d’Afrique des Nations (Can), Canal + ne retransmettait pas de rencontre souvent éliminatoire en direct et en intégralité sur le continent. Pour la première fois, ce sera le cas avec Sénégal Côte d’Ivoire qui a été pris pour prétexte pour trois directs dont Cameroun/Cap- Vert à Yaoundé et Niger/Guinée à Niamey. La révélation a été faite ce jeudi à Dakar par l’équipe de talents d’Afrique de Canal + qui  est arrivée à Dakar ce mercredi et qui  a rencontré la presse. Entre autres  informations, Canal a acquis les droits télévisuels pour la retransmission des  phases finales des Can 2013 et 2015. Pour la rencontre de samedi à Dakar où Canal a prévu de rester jusqu’au 15 Octobre, des reportages et autres documentaires sur le football sénégalais seront proposés aux abonnés.

 

Partager sur les Reseaux sociaux...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

You must be logged in to post a comment Login