ATHLETISME : MOMAR MBAYE PRESIDENT DE LA FSA : « L’Etat doit songer à la classification des disciplines sportives »

By
Updated: January 15, 2013

SENESPORT.INFO, M.D : Les disciplines sportives doivent faire l’objet d’une classification, selon Momar Mbaye le président de la fédération sénégalaise d’athlétisme. « Aujourd’hui nous avons 50 fédérations nationales sportives et associations. L’Etat du Sénégal doit songer à la classification des disciplines sportives »,  a déclaré Momar Mbaye qui avait suspendu ses charges à la tête de l’instance pendant plus de deux ans à cause de ses activités sportives pour des questions d’éthique.

« On ne peut pas aligner l’athlétisme au même niveau que certaines disciplines sportives. Et même pour les compétitions internationales il faut aussi une classification. Car l’athlétisme est aujourd’hui la seule discipline au monde qui peut réunir plus de 52 nations pour les championnats d’Afrique et 200 et quelques lors des championnats du Monde. Dès lors que vous y gagnez une médaille, elle ne doit pas être au même titre que certaines disciplines où même pas plus de dix pays sont présents », a fait remarquer le patron de l’athlétisme sénégalais.

Pour les nouvelles ambitions de la fédération qui a tenu une réunion du comité directeur samedi dernier au stade Léopold Sédar Senghor, l’ancien hurdler de réaffirmer. « Notre ambition aujourd’hui est de placer dix qualifiés pour les championnats du Monde à Moscou et de placer des finalistes, après on verra. Ce sera la même chose pour les jeux olympiques de Rio en 2014. Nous avons aussi l’ambition de confirmer notre place de premier pays africain francophone lors des jeux de la Francophonie prévue en octobre 2013 à Nice », a-t-il laissé entendre.

Revenant sur le meeting international de Dakar qui n’a pas eu lieu en 2012 pour diverses raisons, Momar Mbaye de révéler. « Ce sera le 12 juin 2013 et nous avons pris comme élément le meeting de Rabat qui se tient trois jours avant. Ce qui fait que les athlètes pourront débarquer à Dakar le lendemain », rassure Momar Mbaye qui ajoute, « la fédération est entrain de préparer les contrats et la période fin mai, juin et juillet constituent la meilleure période pour organiser un meeting ». Reste à savoir qu’en sera-t-il de la concurrence avec les meetings en Europe.

Momar Mbaye n’a pas manqué aussi de déplorer le traitement du record d’Afrique d’Amy Séné qui n’a pas été bien relayé. C’est pourquoi il compte initier des séances de formations avec les journalistes afin que l’athlétisme soit bien relayé au niveau des médias.

 

Partager sur les Reseaux sociaux...Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone

You must be logged in to post a comment Login