FOOTBALL: SENEGAL/COTE-D’IVOIRE U 17. Louis Dominique Coly coach des U17: « Se faire plaisir… »

By
Updated: November 11, 2012
FOOT CAPITAINE CADETS SENEGAL. RICHARD SAGNA BONNE FOTO

SENESPORT.INFO, SLF : Avec son effectif au complet, le coach des moins de 17 ans du Sénégal, Louis Dominique Coly, travaille dur et dru avec sa sélection, tous les jours au stade Léopold Sédar Senghor avec la complicité de son adjoint Moustapha Seck. Discipline, rigueur etc sont les maîtres mots dans la tanière et les gosses sont au mieux de leur forme pour affronter la Côte-d’Ivoire en manche ALLER, pour le dernier des éliminatoires de la coupe d’Afrique des nations U 17.

 « Nous sommes à notre quatrième regroupement et le groupe est au complet, parce qu’il y avait des gosses qui avaient des problèmes pour entrer en regroupement, maintenant, c’est chose et nous poursuivons notre préparation dans la sérénité », nous confie d’entrée celui qui a en charge les tout-petits, la relève de demain, prêts à faire face devant les éléphanteaux de la Côte-d’Ivoire. « A force d’être ensemble, on parvient à connaître les us et coutumes des uns et des autres et c’est par la pédagogie du groupe que nous allons y arriver. » Etre avec des jeunes nécessite forcément une grande pédagogie c’est vrai, mais aussi, une forte personnalité et en cette paire d’entraîneurs Dominique Coly/Moustapha Seck, il n’y a pas à s’inquiéter.

On a senti que les gosses forment un groupe et sont conscients de la lourde et difficile mission qui les attend devant les ivoiriens. Mais, qu’à cela tienne, selon le capitaine Richard Sagna, « nous ferons tout pour réaliser une grosse performance ici à Dakar. » Seulement, le jeune capitaine excentré gauche venu de Dakar Sacré-cœur, haut de ses un mètre soixante onze pour 74 kg, très ambitieux, a envie de qualifier son équipe à la dixième édition de la CAN des U 17 et aussi à la prochaine coupe du monde prévue aux Emirats Arabe Unis. « Ce sera un match difficile, on le sait, mais, on va se concentrer pour arriver à faire un bon résultat. On aimerait avoir le public au stade et que ce que nous avions vécu contre la Côte-d’Ivoire, chez les seniors, ne se reproduise. Nous voulons accueillir les ivoiriens dans de bonnes conditions, car, le Sénégal est un pays de Teranga. On ne jouera pas pour une revanche mais, pour remporter une victoire pour notre groupe. Ce n’est pas le match ni le même enjeu. On est dans de bonnes conditions et on est confiant. »

Richard Sagna, un garçon de 15ans, fait office d’ancien dans le groupe pour fait partie de l’équipe de 2010 qui avait joué pour la première fois à une phase de coupe d’Afrique au Rwanda en 2011.

Pour Dominique Coly, l’entente dans la tanière est une excellente chose. « Nous avons délibérément choisi de venir au centre d’hébergement du stade Léopold Sédar Senghor, parce que nous jouons ici et nous voulons dans la partie éducative des gosses rester à Léopold Sédar Senghor. Contre la Côte-d’Ivoire ce sera un autre match et on a expliqué aux enfants d’oublier ce qui s’est passé dernièrement. Qu’ils se fassent plaisir et qu’ils jouent leur jeu.» En tout cas, une bonne manière pour gérer des jeunes ambitieux pour le football sénégalais.

You must be logged in to post a comment Login